AVANT DE VOUS INSCRIRE A UNE FORMATION

 

Suivre un stage de communication animale n’est pas une curiosité, mais implique une réelle motivation et une empathie naturelle pour tout le règne animal, et le souhait profond de vouloir aider les animaux. Cela doit être en vous une véritable envie, une conviction. On ne peut pas venir à un stage en étant sceptique ou pour tester le communicateur. Ce n'est pas un jeu, et il faut déjà y croire au fond de soi pour réveiller et développer cet art.

 

Demandez-vous aussi si, après le stage, vous pensez continuer à pratiquer, ou si c'est seulement vous connecter à votre animal (pour savoir ce qu'il pense) qui vous incite à vouloir apprendre. Car sachez que communiquer avec nos propres animaux est plus difficile. Si vous avez des questions précises à poser à votre animal, préférez demander une communication.

 

Parfois, une demande de communication pour son animal par un interprète animalier avant de participer à une formation peut être nécessaire pour lever les derniers doutes et se sentir prêt à tenter soi-même l'expérience.

 

Le stage se déroule sur 2 jours consécutifs avec une dizaine de personnes maximum, essentiel pour la qualité des échanges.

 

Lors de ce stage, vous apprendrez ce qu’on entend par « communication animale », comment ça marche, à quoi ça sert, l’éthique à respecter pour que les échanges télépathiques avec les animaux leur soient bénéfiques, et vous l’expérimenterez par vous-mêmes grâce à des exercices pratiques sur photos. La télépathie est une énergie quantique, il n'y a notion ni de temps, ni d'espace, d'où les connexions à distance.

 

Nos animaux sont bien plus que des compagnons de vie. Combien de fois vous êtes-vous dit qu’il ne leur manquait que la parole ? Et nous pouvons la leur donner, avec amour, respect, écoute, et souvent les libérer de ce qu’ils essaient de nous faire comprendre et qui peut impacter leur vie. Car nos animaux sont des éponges à émotions, nos miroirs parfois, et lorsqu’ils ne vont pas bien, la communication animale permet d’en comprendre l’origine et de les soulager.

 

Il n’est pas nécessaire de se lancer dans une multitude de stages pour apprendre la communication animale. Un seul stage suffit pour apprendre la technique.

 

A l’issue du stage, il faudra pratiquer et s’entraîner de manière assidue pour se perfectionner dans la réception des messages que les animaux nous adressent, car notre mental, notre imaginaire, peut formuler les réponses à la place de l’animal sans que nous en ayons conscience.

 

La transmission, elle, sera acquise, car, même si la communication n’est pas fluide, vous saurez déjà transmettre des informations rassurantes à votre animal (un départ en vacances, une visite chez le vétérinaire, annoncer l’arrivée d’un bébé, ou d’un autre compagnon) car nos animaux ont besoin de comprendre ce que nous leur réservons pour que tout se passe sereinement.

 

Et pour continuer à pratiquer, vous pourrez être intégrés à un groupe fermé Facebook où se retrouvent les personnes ayant suivi mes stages, afin d’échanger autour de vos communications et de vous entraîner ensemble.

 

En outre, il est bon de suivre en parallèle votre chemin de développement personnel pour mieux appréhender le fonctionnement de l’Univers et être ouvert à toutes les perspectives que vous offre cette connexion à ce langage universel.

 

Egalement, savoir prodiguer des soins énergétiques est un atout supplémentaire pour soulager les animaux.

 

Déroulement du stage :

 

Au départ, il est nécessaire d'aborder une partie théorique : qu’est-ce que la communication animale, à quoi ça sert, l’éthique impérative à respecter, comment ça fonctionne, le rôle des animaux de compagnie dans nos vies, etc.

Vous ferez également des exercices pratiques de préparation.

Puis vous apprendrez la technique afin de faire ensuite des communications à partir des photos de vos animaux (les animaux ne viennent pas au stage).

 

Il y aura une communication par personne, donc une avec votre animal, et autant de communications avec des animaux que vous ne connaissez pas selon le nombre de personnes présentes. Et nous les faisons tous ensemble (cela ne pose aucun problème pour l'animal) et je les fais avec vous, afin d'avoir un regard sur ce qu'il ressort de chaque connexion, car les erreurs sont naturelles lors des premiers contacts et cela implique une vigilance nécessaire.

La 2e journée est consacrée à l'apprentissage de multiples techniques de soins quantiques et holistiques pour les animaux, à l'utilisation d'outils comme le pendule, à apprendre à libérer un animal de problèmes énergétiques, et de mettre le tout en pratique avec des communications avec vos animaux, toujours à partir de vos photos.

Une question qu'on me pose parfois : peut-on devenir communicateur professionnel à l'issue d'un stage ?

 

Lorsque je reçois des personnes dans mes stages, je ne les connais pas intimement, et je ne connais pas non plus leur parcours.

Mais tout est une question de bon sens.

 

Un stage d'initiation, comme indiqué dans le terme, permet une approche de la technique. Même si elle est acquise, il faut beaucoup de pratique pour en faire le tour et s'estimer plus ou moins compétent pour faire des communications justes.

 

Parfois, dans mes stages, j'ai des personnes qui ont déjà un beau "bagage" intuitif : par exemple, des médiums, ou des personnes qui font de la kinésiologie animale, ou des soins, ou qui ont de la pratique dans le "ressenti", comme des géobiologues, et peuvent donc, à l'issue du stage, avoir plus de facilité que les simples débutants qui découvrent tout ce qui a trait à la télépathie animale. Mais passer le cap pour devenir professionnel est autre chose et demande de l'entraînement, du temps et de la rigueur.

 

Dans ce "métier", il n'y a pas d'école ou de diplôme officiel. C'est simplement notre expérience, notre pratique, qui nous permet de savoir si on est habilité à se lancer professionnellement.

 

Pour ma part, j'avais cumulé les stages (ce qui s'est avéré finalement ne pas être nécessairement utile) et formations diverses dans toutes sortes de domaines, et  je m'étais connectée à plus de 200 animaux avant de me lancer professionnellement, et la pratique assidue de ces dernières années m'a montré que rien n'est jamais abouti, et qu'on apprend toujours et indéfiniment.

 

En outre, il faut suivre un chemin de vie personnel avec toutes sortes de découvertes sur soi ou sur les lois de l'univers, y compris dans ce qui touche au soin, car généralement, la communication animale est un premier contact, et il faut souvent y joindre des soins énergétiques (ou d'autres techniques) pour parfaire la communication et arriver à soulager l'animal. C'est un ensemble assez complexe, et tout cela ne s'apprend pas avec un seul stage.

 

La technique s'acquiert rapidement, en effet, et on peut, à l'issue du stage, transmettre des informations télépathiques aux animaux. Pour ce qui est de recevoir, c'est plus délicat, et c'est là que la pratique est obligatoire pour affiner les ressentis et diminuer les erreurs. En plus de cela, il y a une éthique très rigoureuse à respecter pour ne pas blesser ou trahir les animaux, car malheureusement, on voit de tout en communication animale, comme dans tous les métiers liés au psychique.

 

Pour ma part, la communication animale fait partie des mouvements de libération des animaux, et plus nous serons nombreux à en parler ou à en faire la promotion par le fait de l'avoir pratiqué et expérimenté, plus la cause animale avancera. D'où mon souhait de faire partager l'expérience par les stages.

 

Parmi les personnes qui ont suivi ma formation depuis que j'ai commencé en 2014, rares sont ceux qui ont véritablement continué à pratiquer assidûment, et je continue d'accompagner les plus motivés pour dénouer les problématiques qui peuvent découler de leurs communications. C'est pour cela aussi que j'ai créé le groupe fermé Facebook afin que tous ceux qui souhaitent continuer à pratiquer et approfondir puissent échanger, me contacter, et ne pas rester avec leurs interrogations, et aboutir à leur autonomie. Parmi mes élèves, peu se sont lancés professionnellement. Mais je sais que certains utilisent régulièrement la communication animale, s'ils ont un métier en lien avec les animaux, pour avoir des informations complémentaires, et d'autres en font de temps en temps pour rendre service et par amour des animaux, ou via leur bénévolat auprès d'associations de protection animale.

 

Il y a de la place dans ce métier, il n'y a rien à craindre de la concurrence. Il faut juste que ceux qui en font leur métier le fassent avec le coeur, sans ego, et en gardant à l'esprit que c'est le bien-être animal qui prime, et pas l'aspect pécuniaire, et qu'une communication est un lien privilégié avec un animal en souffrance à qui on donne la parole ; on ne fait pas payer la connexion au nombre de questions (on communique, ou on ne communique pas), et on le fait sans compter son temps, car il faut souvent plusieurs contacts ou soins par animal, parce qu'on doit continuer à le suivre le temps qu'il faut pour le soulager.

 

Se lancer professionnellement doit être une véritable conviction, un engagement, un acte de foi.

 

 

Pour connaître les dates et lieux de formations, cliquez sur l'icône Facebook ci-contre :
  • Facebook Social Icon